Durée de conservation des documents (Entreprise immobiliere)

Vous êtes ici
< Retour
DOCUMENTS À CONSERVER DÉLAI DE

CONSERVATION

TEXTE

APPLICABLE

 

PROFESSIONNELS IMMOBILIERS

Titulaires de la carte mention Transaction :

– registre répertoire

– carnet de reçus et état spécial de mise en service

– registre des mandats

– mandats et conventions de l’article 6 de la loi

Hoguet

– relevés de compte séquestre et de compte spécial à rubriques

– copie des avis prévus aux articles 67 et 68 du décret Hoguet (location saisonnière)

– compromis/contrats de location

 

 

 

 

 

 

10 ans

 

 

 

 

 

5 ans (dans le délai

de 20 ans)

 

 

 

 

 

 

Art.    86    décret

20 juillet 1972

 

 

 

 

Art.   2224   Code civil

Titulaires de la carte mention Gestion :

– livre de caisse

– livres de banque

– registre des mandats

– mandats et conventions de l’article 6 de la loi

Hoguet

– relevés de comptes bancaires

– copies des documents constatant les redditions de comptes

 

 

 

 

 

10 ans

 

 

 

 

 

Art.    86    décret

20 juillet 1972

En gestion : quelques exemples

– comptes de gestion (doubles)

–    dossiers    des    locataires    sortants    (baux, courriers…)

– quittances non retirées par les locataires en place

ou partis

 

 

 

5 ans (dans le délai

de 20 ans)

 

 

 

Art.              2224

Code civil

Syndic de copropriété : hormis les archives déjà

évoquées, le syndic doit conserver l’ensemble des documents nécessaires à une bonne administration de l’immeuble, notamment :

– contrat de syndic

– comptes individuels des copropriétaires (doubles)

– décomptes de charges des immeubles

– notifications de vente des notaires

–  règlement  de  copropriété  et  état  descriptif  de division

– procès-verbaux d’assemblées générales

– carnet d’entretien, diagnostics

–  plans,  contrats,  décisions  de  justice  relatifs  à l’immeuble et au syndicat

 

Illimité, jusqu’à transmission au successeur

Il est recommandé de    conserver    les

doubles de cette gestion       pendant

une durée de 5 ans (dans le délai de 20 ans)

 

Art.    33    décret

17 mars     1967 ;

Rép. min. 31 mai

1992                   ;

Recommandation n° 20 de la CRC